La plus vivante des encyclopédies universelles



La dynastie des Marc (1860 - 1904)

Bien que le conflit franco-prussien de 1870 ait mis en difficulté L'Illustration, le développement des techniques artistiques et littéraires permettent à la famille Marc de reconquérir les lecteurs et de faire du journal, dans les années 1880, un magazine ne redoutant plus les concurrents.


L'art et la qualité au premier plan

Face au développement de publications illustrées bon marché, Jean-Auguste Marc est en perpétuelle recherche de perfectionnement dans le domaine du dessin et de la gravure où il recrute les meilleurs talents. La qualité des gravures devient telle que Jean-Auguste Marc en revend certaines à des publications étrangères, comme L'illustrated London News, soucieuses de ne publier que des gravures originales.

Dès 1870, Lucien Marc, fils et collaborateur de Jean-Auguste Marc lance L'Illustration de la mode que la publicité de l'époque présente comme le plus beau de tous les journaux de mode.
L'Illustration présente, pour la première fois en 1884, des planches en couleur qui constituent une innovation supplémentaire. Ainsi, en 1886 apparaît le premier numéro de Noël, illustré de six planches, prélude à des réalisations extraordinaires. Sont publiées également dans le journal, les premières gravures s'inspirant de photographies.

Jean-Auguste Marc ne s'arrête pas à l'aspect artistique, il porte également ses efforts dans le domaine de l'écriture et de la littérature, publiant les romans d'écrivains célèbres. Par ailleurs le directeur de L'Illustration applique les progrès techniques de la fin du XIXe siècle à son entreprise. En 1885, il installe dans les ateliers du journal une machine à vapeur et éclaire les travailleurs à l'électricité.




Une politique du "toujours mieux"

Lucien Marc, directeur du journal de 1886 à 1903
Lucien Marc, directeur du journal de 1886 à 1903
Lucien Marc succède à son père Jean-Auguste qui meurt en 1886. Lucien était depuis de nombreuses années son fidèle collaborateur. Ce dernier tient les rênes du magazine pendant près de vingt ans en continuant la politique de développement du journal menée par son père et répond à la devise du « toujours mieux ». En 1887, Lucien Marc habille L'Illustration d'une couverture en papier de couleur modifiant l'aspect du magazine.

La publicité tient une place davantage important avec Lucien Marc. croit aux vertus des annonces publicitaires et leur ouvre largement les pages du journal. Ces annonces trouvent naturellement leurs places au début et à la fin de chaque numéro. Lucien Marc ne mélange jamais les annonces avec les articles de fond.

La dimension culturelle de L'Illustration expliquant également son succès, réside dans la création d'une partie purement récréative et culturelle. Lucien Marc porte principalement ses efforts sur trois axes : la musique, la littérature et le théâtre. L'Illustration reflète alors fidèlement la vie artistique de son époque.
La famille Marc est également à l'origine des premiers numéros spéciaux et en particulier des somptueux numéros de Noël ainsi que ceux dédiés aux Salons des Artistes. Jusqu'en 1899, la volonté novatrice de Lucien Marc se traduit par des résultats très favorables pour L'Illustration.



Un changement de siècle difficile

A partir de 1900, les tirages subissent une certaine stagnation du fait d'une concurrence plus active. Avec les progrès de la photographie et des procédés de gravure mécanique, les publications illustrées deviennent de plus en plus nombreuses et de meilleures qualités.

Lucien Marc décède en 1903 sans avoir trouvé de solution pour redresser la barre. Il laisse un journal en crise à son successeur, Victor Depaëpe, collaborateur de L'Illustration depuis vingt ans. Mais ce dernier décède l'année suivante.

En 1904, se pose à nouveau la question de la succession.